Leaf Pattern Design

Trucs et astuces pour passer ses examens


Cette année, je me suis lancée un défi fou : suivre des études universitaires en parallèle des mes activités professionnelles.

Une reprise d'étude bien différentes de ma reconversion au métier de sophrologue et des modules de spécialisation.


Cette semaine, j'étais sur les bancs de la fac pour passer mes partiels ...

Premiers examens "scolaires" depuis Juin 2006


Je souhaite vous partager ce qui m'a aidé pour passer des examens dans les meilleures conditions


Avant :


- S'ENRACINER EN PLEINE CONSCIENCE : Un corps stable va permettre au mental de se stabiliser. Le temps d'une respiration, on prend le temps de déployer les racines, ICI et MAINTENANT, je suis là, pas dans le passé des révisions, pas dans l'épreuve. Juste ce temps de présence pour MOI


- LE TRATAK : Dans la position de mon choix, assis.e ou debout, j’expire par la bouche.

A l’inspiration, je lève mon bras à l’horizontale,, pouce tendu vers le plafond.

Je retiens ma respiration et je fixe l’ongle de mon pouce. Je ramène doucement mon pouce en direction de l’espace inter-sourcilier.

J’expire et je relâche mon bras, je laisse mes yeux se fermer quelques instants avant de les rouvrir.

Je refais l’exercice encore 2 fois et sur la dernière, je garde mes yeux fermés plus longtemps.

Petit extrait en video : https://www.youtube.com/watch?v=40zUI-ab9SE


Pendant :


- RESPIRER : oui !!!!!!!

En mode cohérence cardiaque, en attendant de pouvoir retourner les sujets ... Pour se centrer ...

Puis à nouveau, lors des moments de panique ou quand j'ai besoin de faire le tri des infos dans mon cerveau ... Prendre quelques minutes de "pause" malgré un timing serré (1h30 par épreuve) m'a permis d'avoir un regard clair et les idées plus claires aussi. Le fait d'être habituée à faire cette technique m'a permis d'atteindre l'état désiré en peu de cycle.


- STIMULATIONS BILATERALES : Là aussi, je vais être franche, être sophrologue ne pas empêcher d'avoir des moments de panique : trous, conscience de l'heure ... Et là hop, le taping sur les cuisses



Après :


sortir, penser à boire (de l'eau pour s'hydrater, notre cerveau a besoin d'eau), prendre l'air entre deux épreuves et à la fin de la journée : marcher, rire, profiter avant d'y retourner, soit l'après-midi soit le lendemain !

Même si il pleut, même si il fait froid ...


Un grand merci à ma Camarade de formation pour ce temps d'ailleurs à flâner dans la cour du Louvre et au Jardin des Tuileries










21 vues0 commentaire